Rencontres
Les arts de la table se réinventent
Crédits photos : Rowan Twine & Anne-Claire Héraut

Les arts de la table se réinventent

Rencontre avec 3 jeunes créatrices aux ateliers novateurs

La filière des Arts de la Table est en plein renouveau. Forte de ces savoir-faire ancrés depuis de nombreux siècles, des nouveaux créateurs émergent aujourd’hui et apportent un regard neuf à la vaisselle, à la table et aux instants de vie qu’on lui confère. Rencontre avec deux jeunes céramistes et une peintre décoratrice sur porcelaine qui nous prouvent qu’en 2021, il est toujours possible de bouger les lignes en inventant de nouveaux objets aussi utiles que modernes et créatifs.

UN MOUVEMENT DE MODERNISATION

Premièrement, « la céramique est tout sauf une mode » soutient Marion Graux, artisan à Paris, elle poursuit : « je pense que nous sortons de la seule période où il n’y avait pas de céramique mais ça n’en fait pas une mode aujourd’hui. Dans « mode », il y a une question de passage… la céramique a toujours existé ! Je pense plutôt que ce sont les approches et les regards qui changent. Avoir un atelier à Paris, comme moi, ça c’est un effet de mode ! ». Un savoir-faire bien ancré donc, mais des regards différents qui inciteraient les professionnels et artisans à renouveler le métier de céramiste. Seuls 8 arrêts de métro plus loin, nous retrouvons Laurette Broll, elle aussi céramiste dans son atelier depuis 2016. Selon elle, nous pouvons parler de mouvement de modernisation de la céramique lié aux tendances de consommation plus éthiques qui régissent notre société aujourd’hui. « Il y a un nouveau regard vers notre métier et notre savoir-faire du fait de ces tendances. Nous utilisons la terre, il n’y a pas plus naturel comme matériau ! ».

Laurette Broll - Assiettes en céramique
Crédit photo : Laurette Broll

UN POTENTIEL CRÉATIF INFINI

Pour Laurette Broll, la céramique se modernise aussi et surtout grâce à ses formes, ses couleurs et ses possibilités sans limites. Elle raconte : « La couleur est une de mes signatures. Je n’avais pas tout de suite compris le potentiel colorimétrique de la céramique. Avec l’émail et la chimie, (ndlr : l’émail est la couche vitreuse qui donne la couleur sur les céramiques cuites), je suis en mesure de créer plein de nuances qui me permettront ensuite d’inventer de toutes nouvelles palettes. On peut aller jusqu’à la création d’une nouvelle identité pour un restaurant ! {…}. En fait, ce savoir-faire nous permet de faire de très belles choses à la fois créatives et modernes. Aujourd’hui, il y a un tel mouvement et tellement de choix que cela donne envie aux gens de s’intéresser davantage. La céramique correspond peut-être plus aux goûts de chacun. On choisit les pièces qui nous ressemblent le plus ! ».

Marion Graux - Assiettes en céramique
Crédit photo : Constantin Hays - Marion Graux

De son côté, Marion Graux collabore chaque jour avec des chefs pour créer des collections sur-mesure. Elle explique que les restaurants veulent aussi accompagner leurs plats avec « des tables différentes qui répondent à une humeur, une cuisine ou un endroit. {…} Les Arts de la Table sont un autre moyen d’expression. Les chefs ont envie de choisir des assiettes liées aux ingrédients, c’est une vraie expression de leur travail ! ». Les artisans et chefs, par leurs envies, leur personnalité et leur collaboration, arrivent à créer des objets et des ambiances uniques, à l’image du restaurant Le Jardin des Plumes de David Gallienne.

Pickles Tableware par Axelle Bretiniere
Crédit photo : Edwige Lamy - Pickle Tableware

UN SAVOIR-FAIRE TRADITIONNEL REVISITÉ

Traditionnellement, les peintures en porcelaine sont des petits motifs sur de petites surfaces. Axelle Brétignière, peintre et créatrice de Pickles Tableware, en collaboration avec Vanessa Carniel, Directrice artistique, ont eu l’idée de poser sur ces anciennes collections des grands aplats de couleurs, pour un rendu résolument plus moderne ! Elle explique : « Je trouve que ce qui fonctionne c’est le dialogue entre le décor ancien et les couleurs modernes. J’ai l’impression de mettre un tableau sur une tapisserie, les deux sont jolies et fonctionnent ensemble, ce n’est jamais l’un sans l’autre ! ».

Si certains se demandent si les Arts de la Table sont toujours en mesure de se réinventer, tous les jeunes créateurs se hâteraient pour répondre que OUI ! De nouvelles manufactures voient le jour et apportent de nouveaux regards, entre respect du savoir-faire ancestral et volonté d’apporter surprise, modernité et valeurs aux objets. « Je me trouve aujourd’hui dans un secteur ultra-créatif, qui bouillonne, qui a le vent en poupe ! Les gens aiment faire de belles tables… J’ai l’impression que ça revient ! » conclut Axelle Brétignière.


Savoir-Faire
La céramique version haute-couture

La nouvelle tendance : la personnalisation et le sur mesure

Découvrir
X
X

Partagez-nous
vos plus belles tables d'été sur
ensembleatable.fr
et tentez de gagner un week-end
gastronomique à Lyon.

PARTICIPER