Rencontres
Philippe Gaboriau, co-fondateur de la start-up Alegina
Crédit photo: 20 minutes

Philippe Gaboriau

co-fondateur de la start-up Alegina, a créé une porcelaine KAOMER à base de coquilles d’huîtres.

Ne jetez plus les coquilles d’huîtres, Alegina les recycle pour créer de la porcelaine ! Après 2 ans de recherche et développement, la société a mis au point une porcelaine à base de coquilles d’huîtres appelée le Kaomer.
Porcelaine à base de coquilles d'huître
Crédits photos : Unsplash & Alegina

Comment vous est venue l’idée de recycler les coquilles d’huîtres pour créer de la porcelaine ?

C’était vers la fin de l’année 2016, devant une belle assiette de dégustation… J’ai fait le rêve de cette porcelaine en observant la blancheur nacrée de la coquille. Passionné par l’innovation pour un développement durable et sensibilisé à la gestion de nos ressources coquillières, j’ai vite partagé cette idée autour de moi. Elle a plu et fait briller les yeux d’ostréiculteurs, de chefs étoilés, et séduit la Région des Pays de la Loire qui a décidé de soutenir ce projet.
En association avec un céramiste et un industriel, et grâce à de nombreux partenaires, nous nous sommes alors lancés dans l’aventure.

Pouvez-vous nous parler de l’innovation KAOMER ?

Le Kaomer est une pâte de porcelaine conçue à partir de la coquille d’huître. C’est une innovation environnementale, car on souhaitait apporter une solution durable pour la valorisation de cette ressource (en faire un déchet est un non-sens écologique et économique !). Et c’est aussi une innovation technique, car il fallait trouver une réelle valeur ajoutée à notre procédé, avec des critères de qualité élevés pour donner une raison de choisir cette porcelaine plutôt qu’une autre.

On a retenu 3 grandes qualités que l’on devait absolument obtenir avec cette nouvelle porcelaine : la blancheur, la dureté et la transparence.

Nous avons dans un premier temps réalisé des tests en laboratoires spécialisés dans la céramique, puis nous avons créé notre propre laboratoire de recherche, avec le soutien de la Région des Pays de la Loire.

Le travail de mise au point du Kaomer a pris 2 ans.

« Il faut rêver haut pour ne pas réaliser bas »

Alegina, assiette
Crédit photo : Alegina

Avez-vous déjà produit de la vaisselle à base de KAOMER pour des clients finaux ?

Nous avons depuis un an, avec notre ingénieur céramiste et des porcelainiers, mis notre pâte à porcelaine à l’épreuve, créé des modèles, des prototypes et satisfait plusieurs clients. Notre porcelaine se comporte très bien, tous nos critères de qualité sont là, et elle est parfaitement adaptée aux outils de production des porcelainiers.

Nous aimons travailler avec les Chefs, adapter nos produits à leurs créations culinaires, comme avec le Chef Nathan Cretney et cette assiette « feuille de lotus » ou encore une assiette inspirée d’une coquille d’huître, pour un concours de cuisine.

Nous avons d’ailleurs récemment reçu le Prix Spécial du Jury à Serbotel, au salon de l’hôtellerie, de la restauration et des métiers de bouche, pour la création de notre porcelaine.

Finalement, les chefs cuisinent l'huître, nous, on cuisine la coquille !

J’imagine qu’il reste encore du chemin pour voir les fabricants des Arts de la Table utiliser le KAOMER ?

Effectivement, mais nous allons vite et pourrons les satisfaire en 2022. Après 2 années de mise au point de la porcelaine, nous sommes en phase de pré-industrialisation.
Nous développons nos capacités de production de pâte, équipons notre atelier de fabrication, tout en assurant notre approvisionnement en coquilles d’huîtres. C’est un vrai projet d’économie circulaire !

Aujourd’hui, on sent une forte demande dans l’utilisation de matières premières plus responsables. Nous serons donc évidemment ravis de travailler avec les fabricants des Arts de la Table qui souhaiteraient innover avec notre Kaomer.


Alegina
www.alegina.fr

Savoir-Faire
La Porcelaine de Limoges

Trois siècles de savoir-faire et d’excellence

Découvrir
X
X

Partagez-nous
vos plus belles tables d'été sur
ensembleatable.fr
et tentez de gagner un week-end
gastronomique à Lyon.

PARTICIPER