La peinture à la main sur porcelaine avec Marie Daâge - Les arts de la table
Savoir-faire

La peinture à la main sur porcelaine avec Marie Daâge

Depuis 1990, Marie Daâge compose avec un savoir-faire d’exception et un design contemporain revisitant les classiques des Arts décoratifs. Le résultat ? Des objets intemporels, sur-mesure et 100% français.

La Haute Couture de la table

À la manière de certains Yves Saint-Laurent, Louis Vuitton ou d’autre Christian Dior, la maison Marie Daâge porte le nom de son illustre créatrice. Les parallèles avec les grandes maisons de haute couture sont nombreux. Marie Daâge a toujours eu la volonté de s’éloigner des carcans d’une table devenue formelle et standardisée, pour s’approcher au plus près du processus de création des marques qui font la mode. C’est aussi un retour aux origines des porcelaines du XVIIIe dont les couleurs vibrantes et le mélange des motifs audacieux en étaient l’essence.

J’habille les tables, comme on crée une garde-robe, en mélangeant les couleurs et les motifs. À la manière d’un couturier qui travaille la robe sur la silhouette d’une femme, nous construisons des services en créant des ensembles coordonnés aux couleurs de l’intérieur et de la personnalité du client. Les mélanges permettent de dresser des tables différentes avec le même service. Le coup de pinceau naturel est le « fil rouge » permettant d’associer sans risque des décors abstraits et des décors figuratifs - là où la rigidité d’un décor imprimé les rend souvent difficiles à associer.

Marie Daâge, créatrice de la maison éponyme

Le geste et la couleur

Comme tous les plus grands créateurs, Marie Daâge vit à travers son art, et le sien c’est la table. Architecture, nature, voyage… tout est source d’imagination. La créatrice commence toujours l’ébauche d’un croquis, puis un dessin sur assiette… Et c’est ensuite que la vraie création commence.

À la frontière entre art et artisanat se trouvent les peintres de Marie Daâge. Chaque jour, ils expérimentent, travaillent, découvrent, recommencent. Fort de leurs expériences, ils ont tous leur spécialité et sont en recherche constante du beau geste, toujours à main levée. Celui qui donnera le rendu parfait. Il faut dire qu’en 30 ans de métier, Marie Daâge et ses peintres ont déjà innové dans les techniques de décorations au pinceau. On reconnaîtrait une pièce de la maison parmi beaucoup d’autres, entre la réalisation des ombres et des reliefs, la façon de placer les décors, les jeux de volumes et matière, l’originalité du rendu et surtout… les couleurs !

Chez Marie Daâge, la couleur est inscrite dans l’ADN de la maison. Contrairement aux chromolithographies (technique du décalque), la peinture à main levée exige une rigueur, une expérience et une connaissance accrue de la couleur. Il faudra en moyenne une quarantaine d’essais avant d’obtenir la formule attendue ! Les cuissons successives et la superposition des couleurs posent également de vrais défis techniques : la couleur c’est l’art du feu !

« La couleur, c’est un peu comme le parfum. Une couleur est composée de 3 à 5 pigments que je mélange, que je pèse, comme le parfum et ses essences pures à mélanger. Avec l’expérience, nous apprenons à anticiper comment les couleurs réagiront entre elles ou à une cuisson. Comme le nez avec le parfum. »

Les couleurs – aux formules bien gardées par la maison – associées à tous les décors imaginés permettent de créer de vrais services sur-mesure. En tout, Marie Daâge propose une gamme de plus de 90 collections déclinables dans une palette de 68 couleurs. Chaque année, d’autres créations viennent compléter le riche portefeuille de la maison, sans jamais interrompre les précédentes. Un service acquis il y a 25 ans pourra être complété aujourd’hui.

De la technique au sur-mesure

Il y a le beau geste du peintre, la couleur à la main et il y a la technique. Les commandes sont réalisées sur-mesures dans les couleurs choisies par le client. Dans chaque commande se retrouve l’âme de l’artisan. Chez Marie Daâge, chaque pièce nécessite des dizaines de manipulations : tri, préparation des couleurs, pose du poncif, pose du décor, nettoyage, filage de l’or, pose de l’estampille, cuissons successives, ponçage des décors, brunissage de l’or, etc.

« Les contraintes rendent créatif. Il y a les contraintes de série, de cuisson, de rapidité… C’est très intéressant de voir comment le décor initial peut évoluer. C’est un travail de création où le savoir-faire d’excellence de la décoration sur porcelaine est central. Les artistes sont les artisans ! »
.
Le service, comme une garde-robe au gré des saisons et des envies, doit pouvoir se compléter et se réinventer à l’infini selon Marie Daâge.

« La table est un reflet de qui vous êtes. Habillez-la avec audace et créez un environnement qui vous invite à partager un repas ! ».


Marie Daâge
Instagram @mariedaagefr

Rencontre
Marie Daâge

« La nature est une source d’inspiration sans fin »

Découvrir
X
X

Partagez-nous
vos plus belles tables d'été sur
ensembleatable.fr
et tentez de gagner un week-end
gastronomique à Lyon.

PARTICIPER
Tables en folie