Savoir-faire
Pillivuyt Porcelaine Kintsugi Savoir Faire
Site @Pillivuyt

L’art du Kintsugi avec la manufacture Pillivuyt

Venant de "Kin" (or) et "Tsungi" (jointure), le Kintsugi est une pratique née au XVe siècle au Japon. Il permet de sublimer les pièces abîmées, fissurées ou cassées de porcelaine et de céramique.

LE KINTSUGI, UNE HISTOIRE DE TEMPS

Les plus belles pièces des Arts de la Table sont celles qui portent une histoire, une valeur sentimentale, celles transmises de génération en génération. Grâce au Kintsugi, ces pièces malencontreusement cassées ou fissurées ne sont aujourd’hui plus à jeter. Bien au contraire !

Kintsugi, c’est partir de l’histoire brisée d’un objet pour le magnifier. Il est cassé mais peut vivre à nouveau, sans jeter, sans créer de rebut.

Claire Calvarin
Responsable marketing et chef de produit de la manufacture Pillivuyt

Le président de la manufacture, David Burnel, rajoute : « {…} c’est la mise en œuvre et la réparation d’un objet en tenant compte de son histoire tout en rajoutant un apport de valeur à cet objet ».

Pillivuyt Porcelaine Kintsugi Savoir Faire
Site @Pillivuyt

Les maîtres Kintsugi ont besoin d’urushi (sève d’un arbre rare japonais), de farine, d’eau et de poudre d’or. Ils constituent ainsi la laque pour remplir les fissures et recoller les morceaux.
Ensuite, c’est de patience dont il faudra s’armer : « Il ne faut pas se précipiter, poursuit Claire. Le séchage peut durer plus de 10 jours, puis il faudra repasser, poncer, remettre de la sève, puis laisser sécher encore 10 jours avant de repasser, poncer… Plus il y a d’opérations, meilleure sera la finition ». Une histoire de temps donc, qui saura rendre la pièce unique.

L’ART DU KINTSUGI À LA FRANÇAISE

Il y a environ 4 ans, la grande manufacture Pillivuyt décide de se diversifier avec la volonté d’apporter des nouvelles expériences à ses clients, d’aller au-delà de la simple création de nouveaux produits. Grâce à l’aide et aux contacts des Sismos, cabinet de design parisien, Pillivuyt a invité 2 maîtres Kintsugi japonaises pour former 3 de leurs artisans manufacturiers. La technique, le respect du matériel, de l’objet, et surtout, la patience furent la base de leur apprentissage. « Nous sommes vraiment attachés au respect du savoir-faire traditionnel et ancestral Kintsugi. Nous ne cherchons pas de moyens détournés de le faire ». La manufacture, première entreprise de cette dimension à utiliser un tel savoir-faire en France, tient à se fournir directement au Japon pour assurer la bonne maîtrise du Kintsugi.

Sublimer plutôt que jeter. Enrichir l’histoire plutôt que d’oublier. Voici ce que propose l’art précis du Kintsugi, désormais à la portée de tous les amoureux des Arts de la Table grâce à la manufacture Pillivuyt.

X
X

Partagez-nous
vos plus belles tables d'été sur
ensembleatable.fr
et tentez de gagner un week-end
gastronomique à Lyon.

PARTICIPER